hommage aux 4 écoles du Bouddhisme  

   

Hommage aux 4 écoles du Bouddhisme tibétain

 

                                                                                                                                                                                                

 

 

LES FLEURS DE LA FOI

 

 

 

 

LA TRADITION NYINGMAPA

 

Tsa soum kun du lob peun péma djoung

 Acharya Padma Sambhava qui condensez totalement les Trois Racines

 

Kèn chèn chi tso tcheu guyèl tri song chab

Grand Abbé Shantarakshita et Dharmaraja Trisong Détsén

 

Noub chèn Sanguyé nyang teun nyi ma eu

Noubchèn Sanguyé et Nyang Teun Nyima Eu

 

Ka ter chingta nga la seul oua dèb

Je vous invoque, O cinq pionniers de la Tradition Orale et des Trésors Révélés.

 

LA TRADITION SAKYAPA

 

Dordjé Tchang ngeu La chèn Nying peu chab

Lachèn Nyingpo, authentique Vajradhara

 

Seunam Tsémo Dragpa Guyèltsèn dang

Seunam Tsémo et Dragpa Guyèltsèn

 

Sakya Pènchèn Pagpa Rinpoché

Sakya Pènchèn et Pagpa Rinpoché

 

Djé tsun gong ma nga la seul oua dèb

Je vous invoque, O Cinq Vénérables Prédécesseurs.

 

LA TRADITION KAGYUPA

 

Guyèl dzé dordjé Marteun lodreu chap

Hévajra, Marteun Lodreu

 

Mila Rétchèn nyam mé Gampopa

Grand Milarépa et inégalable Gampopa

 

Du soum Kyènpa dro gueun Seunam Drag

Du Soum Khyènpa et Seunam Drag

 

Kagyu gong ma nga la seul oua dèb

Je vous invoque, O Cinq Fondateurs de la Tradition Kagyu.

 

  

LA TRADITION GUÉLOUGPA 

 

Eupamé gueun pèl dèn Mar mé dzé

Protecteur Amitabha, glorieux Dipamkara

 

Guyèl oué Djoung né Tchèn Nga Tsultrim Bar

Guyèlwé Djoungné et Tchèn Nga Tsultrim Bar

 

Rinchèn Sél dang Cheunou Guyèltsén chab

Rinchèn Sél et Cheunou Guyèltsén

 

Kadam ché nyèn nga la seul oua dèb

Je vous invoque, O Cinq Amis Spirituels de la Tradition Kadampa

 

 

 

Tèn pé kor lo djé tsun Tsong Khapa

Dharma çakra Djé Tsong Khapa

 

Guyèl tsab tcheu djé ké droub gué lèg pèl

Guyèltsab Dharmaraja et Khédroup guélèk Pèl

 

Guén dun droup pa pèn tchèn tcheu ki guyèl

Guèndun Droubpa et Pènchèn Tcheu Kyi Guyèl

 

Djam gueun yab sè nga la seul oua dèb

Je vous invoque, O Cinq Manjoushri, Pères et Fils.

 

 

Dé tar seul oua tap pé djin lap kyi

Par la bénédiction née de ces invocations,puissent tous les êtres et moi même

 

Dag sog tsé ring né mé tcheu chin tcheu

Jouir d’une longue vie dénuée de maladie et agir selon le Dharma

 

Yong dzin ché nyèn tchog guyidjé soung né

Désormais sous la protection de mon tuteur, le Suprême Maître Spirituel

 

Nyour dou chang choub ga pang tob par chok

Puissé-je réaliser promptement l’état de Bouddha.

 

 

 

 

Ri mé toub tèn dzin pé dam pa nam

Que les parfaits détenteurs de la doctrine du Mouni dénué de partialité

 

Kèl guyar chap tèn trin lé tchog tchour pèl

Demeurent cent kalpas et que leurs activités s’épanouissent dans les dix directions

 

Guèn dun dé dang ché droup tèn pa guyé

Que fleurissent les Sanghas et le Dharma des enseignements et des réalisations

 

Sa soum ta chi nang oué kyab guyour tchik

Et qu’autant d’apparences de bon augure s'étendent aux trois plans.

 

© 2017 essaime